Articles

Deux partenariats entre la Fondation Chagnon et Québec ne seront pas renouvelés

C’est en début de semaine que l’annonce d’abolition d’Avenir d’enfants et de Québec en forme issu du partenariat public-privé (PPP) entre le gouvernement du Québec et la Fondation Chagnon ont fait l’objet d’analyse très critique dans les médias. En ces temps d’austérité et de coupures, plusieurs organismes communautaires se questionnent sur la raison d’être de ces PPP alors qu’ils ont besoin plus que jamais de financement à leur mission de base. Bien qu’on ne puisse être contre la volonté de la Fondation Chagnon de contribuer au développement social du Québec, les organismes en entrevue dans la vidéo suivante soulèvent plutôt les méthodes discutables utilisées par Avenir d’enfant et Québec en forme dans les dernières années. Lire la suite

Le gouvernement finance la mise en place de pédiatrie sociale

Lors de sa rencontre avec l’attachée politique de la Ministre de la Famille, en mars dernier, la TROCFL faisait part de son questionnement par rapport aux enlignements gouvernementaux qui consistent à financer la mise sur pied de pédiatries sociales plutôt que de consolider les organismes communautaires Famille qui existent depuis plusieurs années et qui sont issus de la communauté. Nous avons rappelé à la ministre que les OCF sont souvent en première ligne pour répondre aux besoins des familles. Voir le communiqué que la TROCFL a rédigé en décembre dernier: Pédiatrie sociale et ressources familiales privées

Nous vous invitons également à lire l’article Monsieur Simon Lapierre, professeur agrégé à l’École de service social de l’Université d’Ottawa,  paru dans le devoir du mardi 5 mai 2015: Pédiatrie sociale

Lire la suite

Réponse décevante de l’actuel gouvernement suite à la grève sociale du mouvement communautaire

La ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse et à la Santé publique, madame Lucie Charlebois en réponse à la grève sociale du 02- 03 novembre dernier demande aux groupes communautaires du Québec de patienter.  Par surcroît, elle considère que les groupes communautaires devraient se compter chanceux.

Lire le communiqué qui suit:

Lire la suite