Le gouvernement finance la mise en place de pédiatrie sociale

Lors de sa rencontre avec l’attachée politique de la Ministre de la Famille, en mars dernier, la TROCFL faisait part de son questionnement par rapport aux enlignements gouvernementaux qui consistent à financer la mise sur pied de pédiatries sociales plutôt que de consolider les organismes communautaires Famille qui existent depuis plusieurs années et qui sont issus de la communauté. Nous avons rappelé à la ministre que les OCF sont souvent en première ligne pour répondre aux besoins des familles. Voir le communiqué que la TROCFL a rédigé en décembre dernier: Pédiatrie sociale et ressources familiales privées

Nous vous invitons également à lire l’article Monsieur Simon Lapierre, professeur agrégé à l’École de service social de l’Université d’Ottawa,  paru dans le devoir du mardi 5 mai 2015: Pédiatrie sociale

*****

Pédiatrie sociale et ressources familiales privées… la Table Régionale des Organismes Communautaires Famille de Lanaudière informe.

St-Gabriel-de-Brandon, le 16 décembre 2015 – Devant l’enthousiasme que suscitent souvent les projets de pédiatries sociales parrainées par le Dr Gilles Julien, la Table Régionale des Organismes Communautaires Famille de Lanaudière (TROCFL) qui regroupe 14 maisons de la famille ayant pignon sur rue dans la région de Lanaudière, tient à rappeler que les maisons de la famille, partout dans Lanaudière, offrent sensiblement les mêmes activités et services dispensés par les centres de pédiatrie sociale, à l’exception de la présence d’un médecin, et ce gratuitement, à l’ensemble des familles lanaudoises et ce depuis plus de 25 ans.

On aurait donc tort de croire que l’implantation de ces ressources est innovante, puisque le modèle des pédiatries sociales est presqu’en tout point calqué sur celui des maisons de la famille, sauf pour la présence ponctuelle d’un pédiatre. Les maisons de la famille disposent de personnels qualifiés qui œuvrent au quotidien auprès des familles de leur communauté, tel que des éducateurs/trices à l’enfance, des éducateurs/trices spécialisé(e)s, des travailleurs sociaux ou encore des psychoéducateurs/trices, le tout géré par des gestionnaires tout aussi qualifiés.

Rappelons qu’au printemps 2015, le Gouvernement Couillard annonçait l’injection de 22 millions de dollars pour l’implantation de 42 centres de pédiatrie sociale à travers le Québec. Pendant ce temps, les Organismes Communautaires Famille de la province continuent d’être sous-financés, n’étant pas même indexés par leur Ministère d’attache, le Ministère de la Famille, contrairement à leurs confrères du secteur Santé et Services Sociaux.

La TROCFL s’interroge donc sur les dédoublements inévitables qu’occasionneront l’implantation de ces nouvelles structures, alors qu’il serait si simple d’utiliser et d’investir dans un réseau performant, déjà existant, et que fréquentent déjà les familles et enfants ciblés par le Dr Julien. De nombreux organismes communautaires famille disposeraient de locaux à louer pour ce type de projet. En cette période d’austérité, cette solution serait des plus judicieuses et bien moins coûteuse pour les contribuables!

La TROCFL tient aussi à informer les familles lanaudoises qu’il est toujours préférable de fréquenter les activités offertes par une maison de la famille plutôt qu’une ressource privée payante. En effet, la plupart des activités offertes dans les organismes communautaires famille sont gratuites ou à très faible coût, sans but lucratif, en plus d’être encadrées par du personnel qualifié.

Pour connaître la maison de la famille la plus près de chez vous et sa programmation, on consulte le www.trocfl.org.

La Table Régionale des OCF de Lanaudière

La Table Régionale des Organismes Communautaires Famille de Lanaudière (TROCFL) a été mise sur pied en 1990 et elle s’est incorporée en 1994.

Elle regroupe 14 membres actifs: 13 organismes communautaires Famille (OCFL) reconnus et financés par le Ministère de la Famille ainsi qu’un organisme communautaire Famille reconnu et financé par le Ministère de la Santé et des Services Sociaux.

Depuis octobre 2014, la TROCFL a intégré des membres associés. Ces membres sont des organismes communautaires autonomes qui ont des affinités avec la mission et les objectifs des OCFL.
Share on Facebook30Share on Google+0Tweet about this on TwitterPin on Pinterest0Share on LinkedIn0Share on Reddit0Share on Tumblr0Share on StumbleUpon0Email this to someonePrint this page
Share on Facebook30Share on Google+0Tweet about this on TwitterPin on Pinterest0Share on LinkedIn0Share on Reddit0Share on Tumblr0Share on StumbleUpon0Email this to someonePrint this page