Mélissa Leblanc a rédigé les articles suivants sur trocfl.org :

Documents d’appropriation de la recherche évaluative par les OCFL

Le présent document a été rédigé en avril 2017 par la Table régionale des organismes communautaires Famille de Lanaudière dans le cadre d’une démarche d’appropriation de la recherche évaluative réalisée entre 2014 et 2016 en collaboration avec l’équipe de surveillance, recherche et évaluation de la Direction de la santé publique, CISSS de Lanaudière. L’objectif de cette démarche est de faire reconnaître l’expertise, la crédibilité et l’importance des organismes communautaires Famille (OCF) pour les familles. Il vise à présenter les grandes lignes des constats obtenus grâce à cette recherche évaluative sur les effets observés auprès des familles qui fréquentent un OCFL. Ces résultats font suite à différentes consultations auprès des parents, des équipes de travail et des partenaires des milieux communautaires, institutionnels et municipaux. Tous les propos contenus dans ce document se réfèrent aux résultats obtenus et ont été validés auprès des travailleuses et travailleurs des OCFL lors du rassemblement annuel des OCFL le 29 avril 2016. Ces constats sont présentés selon les 6 principales catégories suivantes : Maison de Famille : milieux de vie Alimentation saine Hygiène de vie, activité physique, détente Développement de l’enfant Enrichissement de l’expérience parentale Soutien aux parents Afin de fournir un support visuel pour vos présentations de […]

Le Petit Messager décembre 2016

Voici le Petit Messager de décembre 2016. Vous y trouverez des informations relatives : –  à la journée de mobilisation des OCFL, –  à l’offre de formation en premiers soins – petite enfance (8hr) –  au Défi tête rasée des OCFL –  au rassemblement régional annuel   Bonne lecture !   Petit Messager décembre 2016

Un bonbon électoral de 20 millions ?

JEUDI 11 OCTOBRE 2016, TABLE RÉGIONALE DES ORGANISMES COMMUNAUTAIRES DE LANAUDIÈRE Comment privatiser les services sociaux québécois avec les félicitations de la population? C’est pourtant simple! Prendre une fondation privée avec un nom bien connu du public, comme par exemple la Fondation du Docteur Julien et lui offrir 20 millions de dollars sur 4 ans pour développer ses centres de pédiatrie sociale. Voilà! Les applaudissements fusent de toutes parts! Il suffit de lire quelques articles et surtout de contempler les tribunes libres pour constater toute l’admiration des citoyennes et des citoyens face à cet « engagement social » de la part du gouvernement québécois. Et par malheur, si quelqu’un ose remettre en question ce choix, il est rapidement classé dans la catégorie ‘petit québécois de gauche’! Nous ne pouvons le nier, cette cible gouvernementale est parfaite : un docteur dédié à une cause sociale, des enfants au cœur des actions, des approches basées sur des recherches scientifiques, la sympathie des médias et de la population. Comment faire mieux? Surtout en période d’austérité, oups! De rigueur budgétaire. Comprenez-moi bien, loin de moi l’idée de faire le procès de la Fondation du Docteur Julien et de ses réalisations. Cette nouvelle n’est que […]

Centres de pédiatrie sociale : 20 millions $ Organismes communautaires Famille : 0

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Publication immédiate   Montréal, le 12 octobre 2016 – Le 4 octobre dernier, le ministre de la Famille, Sébastien Proulx, réitérait l’octroi de 20 millions $ à la Fondation du Dr Julien, pour le financement des centres de pédiatrie sociale. À terme, ce sont 5 millions $ par année qui seront versés d’ici 2020 pour financer la quarantaine de centres déjà existants un peu partout dans la province et en implanter de nouveaux.  Or, la Fédération des associations de familles monoparentales et recomposées, le Regroupement des organismes communautaires Famille de Montréal et la Table régionale des organismes communautaires Famille de Lanaudière du Québec déplorent qu’on fasse encore une fois le choix d’investir dans le développement de nouvelles ressources plutôt que de soutenir les organismes communautaires Famille qui font déjà un immense travail sur le terrain.   C’est donc avec colère que de nombreux groupes Famille bien implantés dans leur communauté ont accueilli cette annonce. Le Québec compte déjà un réseau d’organismes communautaires Famille riche d’une solide expérience terrain et qui, depuis plus de 30 ans, a fait ses preuves.  Avec une moyenne de financement annuel de 65 000 $, ces organismes communautaires doivent répondre aux besoins de plus en plus complexes […]